Bojoo Act 1

Soutenez le projet de la compagnie.

La naissance d’un personnage et son expérimentation …

Depuis mes débuts dans le domaine artistique, mon rapport au public est important, la rue reste pour moi l’endroit le plus propice et le plus captivant pour l’expérimentation et la confrontation directe au public pour la proximité possible en l’absence de scène à proprement parler.

La part d’improvisation demeure importante car le prévu devient souvent l’imprévu. Le lien entre les gens évolue épisodiquement lui aussi en imprévu. Le lien entre les gens eux-mêmes est intéressant, il demeure mon terrain de jeu le plus divertissant.

J’ai plusieurs influences qui nourrissent mon personnage dont Robert Shields, Marcel Marceau dit le « Mime Marceau », Charlie Chaplin ou encore Buster Keaton…

Des acteurs comme Gabin, De Funès ou Bourvil au charisme important ont développé une signature corporelle qui m’inspire.

Mon intention avec le personnage de Bojoo est de combiner les trois styles clownesques les plus connus, le clown blanc et son sérieux, l’auguste avec son nez rouge et son impertinence puis le contre pitre et son côté décalé en y intégrant le fruit de mes expériences dansées.